france-palmier home page généralités botaniques sur les palmiers la culture des palmiers à l'extérieur en France les meilleurs palmiers pour l'intérieur les services france-palmier.com contactez nous pour toute information...

11 genres de Palmiers résistant au froid
Brahea
Butia
Chamaerops
Jubaea
Nannorrhops
Phoenix
Rhapidophyllum
Sabal
Trachycarpus
Trithrinax
Washingtonia

Les 24 espèces les plus résistantes au froid

Brahea armata
Brahea edulis
Butia capitata

Butia eriospatha
Butia yatay
Chamaerops humilis
Jubaea chilensis

Nannorrhops ritchieana

Phoenix canariensis
Phoenix dactylifera

Phoenix theophrastii

Rhapidophyllum hystrix
Sabal bermudana
Sabal palmetto
Sabal minor

Trachycarpus fortunei

Trachycarpus latisectus

Trachycarpus martianus
Trachycarpus nanus
Trachycarpus takil
Trachycarpus wagnerianus

Trithrinax campestris
Washingtonia filifera
Washingtonia robusta


Photos de Palmiers
PALMIERS RUSTIQUES - Très Bonne résistance au froid

Brahea
Chamaedorea
Chamaerops

Nannorrhops

Phoenix

Sabal

Butia

Jubaea
Livistona

Autres

Trachycarpus autres

Trachycarpus Fortunei

Trithrinax

Washingtonia


Photos de Palmiers | 2007
PALMIERS TROPICAUX

Palmiers Tropicaux (Thailand)

palmiers tropicaux


Collectors

Gravures botanique Peintures et dessins

gravures botaniques palmiers

Le genre BRAHEA

En l'honneur de l'astronome danois Tycho Brahe (1546-1601) Syn. Erythea, Glaucotheca

Sous-famille : Coryphoideae

Tribu : Trachycarpeae

Il partage sa lignée avec 12 autres genres dont Acoelorraphe, Copernicia, Livistona, Licuala, Pritchardia, Serenoa...

Brahea armata à Narbonne

Distribution naturelle du genre BraheaUn genre de 9 espèces de palmiers à feuilles palmées, toutes répandues au Mexique, avec une espèce (Brahea edulis) endémique à l'île de Guadalupe, au large de Baja California, et deux autres (Brahea dulcis et Brahea nitida) qui s'étendent jusqu'au Guatemala (Brahea nitida), et jusqu'à Belize, El Salvador, au Honduras et au Nicaragua (Brahea dulcis).

Les Brahea poussent naturellement dans des zones arides à semi-desertiques, dans des sites rocheux, exposés, en compagnie de végétation basse. Quelques espèces (dulcis, moorei, nitida et pimo) se développent en ombre partielle, dans des forêts claires de pins ou de chênes.Brahea edulis à Perpignan

Ceux sont de superbes palmiers qui forment tous, sauf Brahea decumbens, un tronc robuste et droit. Ils présentent un aspect encore plus avantageux en culture, lorsque l'eau ne vient pas à manquer. Car malgré leur habitat naturel très sec, les Brahea, comme tous les autres palmiers de zones sèches d'ailleurs, ne poussent que dans des sites où la nappe phréatique affleure sous la surface du sol brûlant.

Brahea armata, jeune plante au Sydney Royal Botanic GardenC'est l'un des genres de palmiers américains les moins bien compris. La variation à l'intérieur des espèces n'est pas très bien définie. Nous avons choisi la classification de A.Henderson, G.Galeano et R.Bernal, dans leur brillant ouvrage " Field guide to the Palms of the Americas " ( Editions Princeton, 1995) pour ne retenir que 9 espèces distinctes.

Les Brahea portent des fleurs bisexuelles (on parle de palmiers hermaphrodites), un seul sujet est donc nécessaire pour la production de graines viables.

Trois espèces sont couramment cultivées en Europe et ailleurs dans le monde depuis le début du siècle : Brahea armata, Brahea brandegeei et Brahea edulis.

Leur principal atout en culture est leur résistance au froid et leur extrême beauté, surtout Brahea armata, le palmier bleu du Mexique. Leur plus gros inconvénient est leur lenteur de croissance mais leur culture est des plus recommandables.

Les 9 espèces : Brahea aculeata, Brahea armata, Brahea brandegeei, Brahea decumbens, Brahea dulcis, Brahea edulis, Brahea moorei, Brahea nitida, Brahea pimo


Accueil - Botanique - Palmiers d'extérieur - Palmiers d'intérieur - Services - Contact France-Palmier.com
© France-Palmier.com - 2001-2008 Jardin Japonais .org


 

Palmier