france-palmier home page généralités botaniques sur les palmiers la culture des palmiers à l'extérieur en France les meilleurs palmiers pour l'intérieur les services france-palmier.com contactez nous pour toute information...

11 genres de Palmiers résistant au froid
Brahea
Butia
Chamaerops
Jubaea
Nannorrhops
Phoenix
Rhapidophyllum
Sabal
Trachycarpus
Trithrinax
Washingtonia

Les 24 espèces les plus résistantes au froid

Brahea armata
Brahea edulis
Butia capitata

Butia eriospatha
Butia yatay
Chamaerops humilis
Jubaea chilensis

Nannorrhops ritchieana

Phoenix canariensis
Phoenix dactylifera

Phoenix theophrastii

Rhapidophyllum hystrix
Sabal bermudana
Sabal palmetto
Sabal minor

Trachycarpus fortunei

Trachycarpus latisectus

Trachycarpus martianus
Trachycarpus nanus
Trachycarpus takil
Trachycarpus wagnerianus

Trithrinax campestris
Washingtonia filifera
Washingtonia robusta


Photos de Palmiers
PALMIERS RUSTIQUES - Très Bonne résistance au froid

Brahea
Chamaedorea
Chamaerops

Nannorrhops

Phoenix

Sabal

Butia

Jubaea
Livistona

Autres

Trachycarpus autres

Trachycarpus Fortunei

Trithrinax

Washingtonia


Photos de Palmiers | 2007
PALMIERS TROPICAUX

Palmiers Tropicaux (Thailand)

palmiers tropicaux


Collectors

Gravures botanique Peintures et dessins

gravures botaniques palmiers


Palmiers pour le plein soleil

Acoelorraphe wrightii
Brahea armata
Brahea brandegeei
Brahea dulcis
Brahea edulis
Butia archeri
Butia capitata
Butia eriospatha
Butia yatay
Chamaerops humilis
Jubaea chilensis
Livistona decipiens
Nannorrhops ritchieana
Phoenix canariensis
Phoenix dactylifera
Phoenix reclinata
Phoenix sylvestris
Phoenix theophrastii
Sabal bermudana
Sabal etonia
Sabal mexicana
Sabal minor
Sabal palmetto
Serenoa repens
Trachycarpus nanus
Trithrinax brasiliensis
Trithrinax campestris
Washingtonia filifera
Washingtonia robusta

Trithrinax campestris

Du latin "campester", champ, plaine

syn. Copernicia campestris, Chamaethrinax hookeriana...

Noms communs : "Caranday" (Uruguay), "Saro" (Argentine)

Le Trithrinax campestris est peu courant en culture, sans doute à cause de sa croissance relativement lente. Il gagnerait à être plus souvent planté car sa résistance au froid semble acquise jusqu’à -12°C et il se montre également très résistant à la sècheresse.

Il existe quelques exemplaires adultes de ce palmier en France où le froid ne semble pas l’affecter. Depuis quelques années, on trouve à la vente en Europe des Trithrinax campestris adultes absolument superbes, de plus de 3 mètres de hauteur, prélevés dans la nature en Argentine. Une méthode peu recommandable et normalement défendue mais il s’agit là de populations menaçées dans leur habitat naturel. Le prix de tels specimens est évidemment élevé.

Habitat : Argentine (Cordoba, Entre Rios, Salta, San Luis, Santa Fé, Tucuman) et ouest de l’Uruguay, dans des zones plates et découvertes, avec une saison sèche prononcée.

Résistance au froid : -12°C

Utilité : On utilise les palmes séchées pour la couverture en toit de chaume.

Stipe : A l’image du Chamaerops humilis, le Trithrinax campestris produit des rejets dont certains se développent avec le stipe principal jusqu’à 6 mètres de hauteur et 25cm de diamètre. Quelques specimens présentent un stipe solitaire. Ils sont recouverts par les bases fibreuses des anciens pétioles, elles-mêmes armées de longues et dangereuses épines noires.

Couronne : Environ 30 feuilles palmées, de 40 à 50cm de large, de couleur bleutée sur le dessus et glauque dessous. L’extrêmité des quelques 20 segments courts et rigides est divisée en deux parties. Le pétiole vert-gris, de 50cm de longueur, est lisse.

Floraison : Les Trithrinax sont hermaphrodites. Un seul exemplaire peut produire des graines viables. Les inflorescences très courtes et peu ramifiées portent des fruits globuleux de couleur brune. Ils contiennent chacun une graine marron d’environ 1cm de diamètre.

Multiplication : Les graines de Trithrinax germent difficilement, le plus souvent 4 à 8 mois après le semis. Les jeunes plantes se développent assez lentement les premières années puis la croissance s’accélère quelque peu.

 

Habitat : Argentine (Cordoba, Entre Rios, Salta, San Luis, Santa Fé, Tucuman) et ouest de l’Uruguay, dans des zones plates et découvertes, avec une saison sèche prononcée.

Un joli specimen âgé dansson habitat naturel en Argentine.Photo : Raoul Brusin

Floraison de Trithrinax campestris. Photo : Raoul Brusin

Plusieurs exemplaires plantés sur une plage en Argentine. Photo:Raoul Brusin

 


Accueil - Botanique - Palmiers d'extérieur - Palmiers d'intérieur - Services - Contact France-Palmier.com
© France-Palmier.com - 2001-2008 Jardin Japonais .org


 

Palmier Google+

Palmier