france-palmier home page généralités botaniques sur les palmiers la culture des palmiers à l'extérieur en France les meilleurs palmiers pour l'intérieur les services france-palmier.com contactez nous pour toute information...

11 genres de Palmiers résistant au froid
Brahea
Butia
Chamaerops
Jubaea
Nannorrhops
Phoenix
Rhapidophyllum
Sabal
Trachycarpus
Trithrinax
Washingtonia

Les 24 espèces les plus résistantes au froid

Brahea armata
Brahea edulis
Butia capitata

Butia eriospatha
Butia yatay
Chamaerops humilis
Jubaea chilensis

Nannorrhops ritchieana

Phoenix canariensis
Phoenix dactylifera

Phoenix theophrastii

Rhapidophyllum hystrix
Sabal bermudana
Sabal palmetto
Sabal minor

Trachycarpus fortunei

Trachycarpus latisectus

Trachycarpus martianus
Trachycarpus nanus
Trachycarpus takil
Trachycarpus wagnerianus

Trithrinax campestris
Washingtonia filifera
Washingtonia robusta


Photos de Palmiers
PALMIERS RUSTIQUES - Très Bonne résistance au froid

Brahea
Chamaedorea
Chamaerops

Nannorrhops

Phoenix

Sabal

Butia

Jubaea
Livistona

Autres

Trachycarpus autres

Trachycarpus Fortunei

Trithrinax

Washingtonia


Photos de Palmiers | 2007
PALMIERS TROPICAUX

Palmiers Tropicaux (Thailand)

palmiers tropicaux


Collectors

Gravures botanique Peintures et dessins

gravures botaniques palmiers


Palmiers pour l'ombre

Archontophoenix cunninghamiana
Arenga engleri
Arenga micrantha
Caryota obtusa
Caryota sp " Himalaya "
Caryota sp." Mystery "
Caryota urens
Ceroxylon alpinum
Ceroxylon quindiuense
Chamaedorea radicalis
Livistona australis
Livistona chinensis
Phoenix reclinata
Phoenix roebelenii
Phoenix rupicola
Rhapidophyllum hystrix
Rhopalostylis sapida
Trachycarpus fortunei
Trachycarpus latisectus
Trachycarpus martianus
Trachycarpus takil
Trachycarpus wagnerianus

Trachycarpus takil

du Mont Thakil ", maintenant nommé Thalkedar ", dans la Province d’ Uttar Pradesh (Kumaon), au nord de l’Inde

syn. Trachycarpus wagnerianus ( aux Etats-Unis).

Nom commun : Palmier du Kumaon

Découvert dès 1850 par un certain Major Madden, qui envoya des graines et des jeunes plantes à Londres, ce magnifique Trachycarpus fut distribué aux meilleurs pépiniéristes du Royaume Uni, puis l’on finit par perdre sa trace. Gibbons et Spanner pensent même que la plupart des Trachycarpus fortunei existant en Europe serait en fait des hybrides, résultant de la proximité des quelques Trachycarpus takil envoyés par le Major Madden et des " vrais " Trachycarpus fortunei alors beaucoup plus largement répandu au Royaume Uni.

La forme " pure " de Trachycarpus takil se distingue du fortunei par un aspect général plus imposant, des palmes plus rondes et un tronc plus épais.Il est très rare en culture, alors que sa résistance au froid est assurée jusqu'à -18°C !

Habitat : Il subsiste de petites populations naturelles de ce palmier rare dans la province du Kumaon, dans le nord de l'Inde, où il pousse jusqu’à 2400 mètres d’altitude. De nombreux specimens cultivés se trouvent dans la ville touristique de Naini Tal, située dans la région.

Résistance au froid : -18°C

Utilité : Malheureusement pour sa survie à l’état naturel, des populations entières de Trachycarpus takil ont été décimée pour la récolte des fibres. Au siècle dernier, des rapports faisaient état de la présence de milliers de specimens adultes dans la région du Kumaon. Il ne subsiste aujourd’hui que quelques dizaines de plantes dans cette région ! 

Stipe : Jusqu’à 12 mètres de hauteur. Recouvert de plusieurs couches de fibres marron entrelacées qui persistent plusieurs années après la chute des feuilles avant de se décomposer et de laisser apparaître un stipe annelé de 20 cm de diamètre de couleur grise.

Couronne : Environ 30 feuilles palmées, de 70 cm à 1m20 de large , de couleur vert foncé sur le dessus et souvent légèrement glauque dessous. L’extrêmité des quelques 60 segments (contre seulement 40 sur une palme de Trachycarpus fortunei) est divisée en deux parties. Le pétiole vert, de 50cm à plus d’un mètre de longueur, est bordé de minuscules dents, rarement coupantes.

Floraison : Les Trachycarpus sont habituellement " dïoïques ", il existe donc des plantes mâles et des plantes femelles. Les inflorescences émergent tous les ans entre les feuilles (interfoliaire). Elles sont plutôt courtes et très ramifiées. Les fleurs très nombreuses sont d’un beau jaune vif. Les sujets femelles produisent une grande quantité de fruits noir-violet, contenant chacun une graine marron de la forme d’un petit haricot d’environ 1cm de long.

Multiplication : Les graines fraîches germent rapidement, parfois quelques jours après le semis, le plus souvent 1 à 2 mois plus tard. Les jeunes plantes se développent assez lentement les trois premières années puis la croissance s’accélère grandement (comme pour la plupart des palmiers) compte tenu bien sûr de la taille finale de l’espèce.

Trachycarpus takil dans son habitat naturel.
Photo : M.Gibbons et T.Spanner

Il subsiste de petites populations naturelles de ce palmier rare dans la province du Kumaon, dans le nord de l'Inde, où il pousse jusqu’à 2400 mètres d’altitude

La couronne robuste de Trachycarpus takil

La couronne robuste de Trachycarpus takil

 


Accueil - Botanique - Palmiers d'extérieur - Palmiers d'intérieur - Services - Contact France-Palmier.com
© France-Palmier.com - 2001-2008 Jardin Japonais .org


 

Palmier Google+

Palmier