france-palmier home page généralités botaniques sur les palmiers la culture des palmiers à l'extérieur en France les meilleurs palmiers pour l'intérieur les services france-palmier.com contactez nous pour toute information...

11 genres de Palmiers résistant au froid
Brahea
Butia
Chamaerops
Jubaea
Nannorrhops
Phoenix
Rhapidophyllum
Sabal
Trachycarpus
Trithrinax
Washingtonia

Les 24 espèces les plus résistantes au froid

Brahea armata
Brahea edulis
Butia capitata

Butia eriospatha
Butia yatay
Chamaerops humilis
Jubaea chilensis

Nannorrhops ritchieana

Phoenix canariensis
Phoenix dactylifera

Phoenix theophrastii

Rhapidophyllum hystrix
Sabal bermudana
Sabal palmetto
Sabal minor

Trachycarpus fortunei

Trachycarpus latisectus

Trachycarpus martianus
Trachycarpus nanus
Trachycarpus takil
Trachycarpus wagnerianus

Trithrinax campestris
Washingtonia filifera
Washingtonia robusta


Photos de Palmiers
PALMIERS RUSTIQUES - Très Bonne résistance au froid

Brahea
Chamaedorea
Chamaerops

Nannorrhops

Phoenix

Sabal

Butia

Jubaea
Livistona

Autres

Trachycarpus autres

Trachycarpus Fortunei

Trithrinax

Washingtonia


Photos de Palmiers | 2007
PALMIERS TROPICAUX

Palmiers Tropicaux (Thailand)

palmiers tropicaux


Collectors

Gravures botanique Peintures et dessins

gravures botaniques palmiers


Palmiers pour l'ombre

Archontophoenix cunninghamiana
Arenga engleri
Arenga micrantha
Caryota obtusa
Caryota sp " Himalaya "
Caryota sp." Mystery "
Caryota urens
Ceroxylon alpinum
Ceroxylon quindiuense
Chamaedorea radicalis
Livistona australis
Livistona chinensis
Phoenix reclinata
Phoenix roebelenii
Phoenix rupicola
Rhapidophyllum hystrix
Rhopalostylis sapida
Trachycarpus fortunei
Trachycarpus latisectus
Trachycarpus martianus
Trachycarpus takil
Trachycarpus wagnerianus


Palmiers pour le balcon

Chamaerops humilis
Nannorrhops ritchieana
Rhapidophyllum hystrix
Sabal minor
Trachycarpus fortunei
Trachycarpus wagnerianus

Trachycarpus fortunei

"fortunei", en l’honneur de Robert Fortune, botaniste anglais qui a ramené des graines de Chusan, en Chine, vers 1850.

Syn. Chamaerops excelsa, Trachycarpus excelsa...

Noms communs : Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Palmier de Chusan

C’est sans doute l’espèce la plus cultivée de tous les palmiers dits " rustiques ". Le Trachycarpus fortunei peut survivre à des températures de l’ordre de —15°C. Seuls deux autres espèces de palmiers peuvent survivre à des températures encore plus basses : le Rhapidophyllum hystrix d’Amérique du Nord (jusqu’à —25°C) et le Nannorrhops ritchieana des montagnes et déserts d’Asie Centrale ( jusqu’à —20°C). Ces deux espèces sont, en raison de leur croissance désespérément lente, très difficile à se procurer en grande quantité. Le Trachycarpus fortunei a donc aisément surclassé ces deux plus sérieux concurrents en terme de résistance au froid grâce à sa rapidité de croissance, sa tolérance aux sols de toute nature, et son excellent comportement dans des régions de moindre ensoleillement. Il pousse parfaitement à l’ombre de grands arbres, souvent même mieux qu’en plein soleil où le vent et la sécheresse lui donne un aspect moins luxuriant.

Habitat : Forêts en zones montagneuses, en Chine centrale.

Résistance au froid : -18°C

Utilité : En Chine, on utilise la très résistante fibre récoltée sur les stipes pour fabriquer des balais, des brosses, des paillaissons, des cordes et des vêtements imperméables. Les stipes eux-mêmes, très résistants à l’humidité, servent également de poteaux.

Stipe : jusqu’à 12 mètres de hauteur et 15cm de diamètre. Recouvert de plusieurs couches de fibres marron entrelacées qui persistent plusieurs années après la chute des feuilles avant de se décomposer et de laisser apparaître un stipe annelé, relativement fin, de couleur grise.

Couronne : Environ 30 feuilles palmées, de 70cm à 1,20 mètre de large lorsque la plante se développe à l’ombre, de couleur vert foncé sur le dessus et souvent légèrement glauque dessous. L’extrêmité des quelques 40 segments est divisée en deux parties. Le pétiole vert, de 50cm à plus d’un mètre de longueur, est couvert sur sa partie inférieure de fibres laineuses blanchâtres.

Floraison : Les Trachycarpus sont habituellement dïoïques, il existe donc des plantes mâles et des plantes femelles. Les inflorescences émergent tous les ans entre les feuilles (interfoliaire). Elles sont plutôt courtes et très ramifiées. Les fleurs très nombreuses sont d’un beau jaune vif. Les sujets femelles produisent une grande quantité de fruits noir-violet, contenant chacun une graine marron de la forme d’un petit haricot d’environ 1cm de long.

Multiplication : Les graines fraîches germent rapidement, parfois quelques jours après le semis, le plus souvent 1 à 2 mois plus tard. Les jeunes plantes se développent assez lentement les trois premières années puis la croissance s’accélère grandement (comme pour la plupart des palmiers) compte tenu bien sûr de la taille finale de l’espèce.

Un superbe exemplaire du plus courant des palmiers résistant au froid, le majestueux Trachycarpus fortunei, ici à Bordeaux dans un jardin.

Un superbe exemplaire du plus courant des palmiers résistant au froid, le majestueux Trachycarpus fortunei, ici à Bordeaux dans un jardin privé

Habitat : Forêts en zones montagneuses, en Chine centrale.

L'élégante palme de Trachycarpus fortunei

L'élégante palme de Trachycarpus fortunei

Une infructescence très colorée sur une plante femelle à Perpignan

Une infructescence très colorée sur une plante femelle à Perpignan

A droite, Trachycarpus fortunei, à gauche, son proche cousin Trachycarpus latisectus

A droite, Trachycarpus fortunei, à gauche, son proche cousin Trachycarpus latisectus


Accueil - Botanique - Palmiers d'extérieur - Palmiers d'intérieur - Services - Contact France-Palmier.com
© France-Palmier.com - 2001-2008 Jardin Japonais .org


 

Palmier Google+

Palmier