france-palmier home page généralités botaniques sur les palmiers la culture des palmiers à l'extérieur en France les meilleurs palmiers pour l'intérieur les services france-palmier.com contactez nous pour toute information...

11 genres de Palmiers résistant au froid
Brahea
Butia
Chamaerops
Jubaea
Nannorrhops
Phoenix
Rhapidophyllum
Sabal
Trachycarpus
Trithrinax
Washingtonia

Les 24 espèces les plus résistantes au froid

Brahea armata
Brahea edulis
Butia capitata

Butia eriospatha
Butia yatay
Chamaerops humilis
Jubaea chilensis

Nannorrhops ritchieana

Phoenix canariensis
Phoenix dactylifera

Phoenix theophrastii

Rhapidophyllum hystrix
Sabal bermudana
Sabal palmetto
Sabal minor

Trachycarpus fortunei

Trachycarpus latisectus

Trachycarpus martianus
Trachycarpus nanus
Trachycarpus takil
Trachycarpus wagnerianus

Trithrinax campestris
Washingtonia filifera
Washingtonia robusta


Photos de Palmiers
PALMIERS RUSTIQUES - Très Bonne résistance au froid

Brahea
Chamaedorea
Chamaerops

Nannorrhops

Phoenix

Sabal

Butia

Jubaea
Livistona

Autres

Trachycarpus autres

Trachycarpus Fortunei

Trithrinax

Washingtonia


Photos de Palmiers | 2007
PALMIERS TROPICAUX

Palmiers Tropicaux (Thailand)

palmiers tropicaux


Collectors

Gravures botanique Peintures et dessins

gravures botaniques palmiers


Palmiers pour le plein soleil

Acoelorraphe wrightii
Brahea armata
Brahea brandegeei
Brahea dulcis
Brahea edulis
Butia archeri
Butia capitata
Butia eriospatha
Butia yatay
Chamaerops humilis
Jubaea chilensis
Livistona decipiens
Nannorrhops ritchieana
Phoenix canariensis
Phoenix dactylifera
Phoenix reclinata
Phoenix sylvestris
Phoenix theophrastii
Sabal bermudana
Sabal etonia
Sabal mexicana
Sabal minor
Sabal palmetto
Serenoa repens
Trachycarpus nanus
Trithrinax brasiliensis
Trithrinax campestris
Washingtonia filifera
Washingtonia robusta


Brahea edulis

Du latin "edulis", en référence aux fruits comestibles

syn. Erythea edulis

Nom commun : Palmier de Guadalupe.

Le Brahea edulis est un magnifique palmier ornemental, peu exigeant en culture à condition de lui proposer un sol bien drainant et un emplacement à l’abri des vents glacés. Ses proportions, quelque peu gigantesques pour un palmier résistant au froid (comme, par exemple, Phoenix canariensis ou Sabal bermudana ), vous obligeront à lui donner de la place pour se développer dans le jardin. Il tolère mieux les sols riches en matières organiques que son proche cousin Brahea armata et poussera plus vite avec de bons apports d’engrais.

Habitat : Ile de Guadalupe, à 250 kms au large de Baja California, sur la côte Ouest du Mexique. Le Brahea edulis pousse sur des pentes rocailleuses et des à-pics, au milieu d’une végétation désertique, jusqu’à 1000 mètres d’altitude. Les chèvres introduites en 1830 ont rasé la végétation de l’île, rendant impossible la regénération naturelle de ce palmier rare. Il est considéré en voie de disparition.

Résistance au froid : -10°C

Utilité : Ses fruits comestibles sont consommés en Amérique centrale.

Stipe : massif, solitaire, jusqu’à 12 mètres de hauteur et 40 cm de diamètre, de couleur marron.

Couronne : Environ 20 à 30 feuilles légèrement costapalmées, de 90 cm à 1m20 de large , de couleur vert-clair sur le dessus, souvent légèrement glauque dessous. La palme est composée de 40 à 60 segments rigides. Le pétiole, de 1m à 1,50m de longueur, de couleur verte, est couvert sur sa partie supérieure d’un tomentum blanchâtre, parfois lisse, parfois bordé de petites dents marron clair.

Floraison : Les Brahea sont hermaphrodites et un seul exemplaire peut produire des graines viables. Les inflorescences émergent tous les ans entre les feuilles (interfoliaire). Elles sont longues, arquées et ne dépassent pas la couronne de palmes. Les fleurs très nombreuses sont blanc-ivoire. Les fruits globuleux, de 3 cm de diamètre et de couleur marron-noir brillant, arrivent à maturité un an après leur formation. Ils contiennent chacun une graine marron de 2cm de long environ.

Multiplication : Les graines fraîches peuvent germer rapidement, parfois quelques semaines après le semis, le plus souvent 4 à 8 mois plus tard. Les jeunes plantes se développent assez lentement les dix premières années puis la croissance s’accélère grandement ( comme pour la plupart des palmiers) compte tenu bien sûr de la taille finale de l’espèce.

Un superbe specimen adulte de Brahea edulis

Habitat : Ile de Guadalupe, à 250 kms au large de Baja California, sur la côte Ouest du Mexique. Le Brahea edulis pousse sur des pentes rocailleuses et des à-pics, au milieu d’une végétation désertique, jusqu’à 1000 mètres d’altitude.

Les jolies palmes vert-clair de Brahea edulis

Les jolies palmes vert-clair de Brahea edulis

Un specimen cultivé en pot

Un specimen cultivé en pot


Accueil - Botanique - Palmiers d'extérieur - Palmiers d'intérieur - Services - Contact France-Palmier.com
© France-Palmier.com - 2001-2008 Jardin Japonais .org


 

Palmier Google+

Palmier